Victoria Falls National Park

Victoria Falls
Victoria Falls
Plant species
tourism in Victoria Falls

Victoria Falls National Park

  • Pays: 
    Zimbabwe
  • Numéro du site: 
    2108
  • Superficie: 
    1'750 ha
  • Date d’inscription: 
    03-05-2013
  • Coordonnées: 
    17°59'S 25°52'E
Le matériel présenté sur ce site web, et en particulier les cartes et l’information territoriale, est tel qu’il apparaît dans les données disponibles et n’implique en aucune manière l’expression d’une opinion quelconque de la part du Secrétariat de la Convention de Ramsar concernant le statut juridique de tout pays, territoire, ville ou zone, ou de ses autorités, ou concernant la délimitation de ses frontières ou limites.

Panorama

Dominé par une végétation unique composée de forêts de mopane et de miombo (savane boisée), et caractérisé par des gorges basaltiques façonnées par le Zambèze, le Parc national des chutes Victoria est une merveille de la nature et un point chaud de la biodiversité. Également Bien du patrimoine mondial en raison de ses caractéristiques géologiques exceptionnelles et de sa beauté naturelle, le Parc est célèbre pour ses chutes, les plus grandes et les plus spectaculaires du monde, baptisées Mosi oa Tunya (« La fumée qui gronde »), les chutes Victoria. On a recensé dans le site un nombre important d’éléphants, de buffles, de lions, de léopards et de rhinocéros noirs Diceros bicornis dont 10% de la population mondiale vit dans le Parc. Les hippopotames, les girafes, les zèbres, les antilopes, les phacochères, les babouins et d’autres singes ainsi que les crocodiles du Nil peuvent être observés en grand nombre. Il y a aussi de très nombreux reptiles et amphibiens et plus de 500 espèces d’oiseaux, dont des faucons, des aigles, des cigognes noires et des hérons qui se nourrissent et nichent dans le site. La flore est composée d’environ 400 espèces d’arbres, arbustes, graminées, roseaux et fougères avec, notamment, le figuier du Cap Ficus sur, l’olivier africain sauvage Olea europaea subsp. cuspidata et l’acajou du Natal Trichilia emetica. Les autres espèces d’arbres les plus communes sont le palmier du Sénégal Phoenix reclinata qui, avec le houx du Cap Ilex mitis et les espèces de Sapotacées, compose plus de 80% des arbres du site. Des milliers de touristes viennent dans le Parc chaque année pour admirer le paysage, faire du rafting, du bateau et observer la faune.

Région administrative: 
Matabeleland North Province

  • Inscriptions légales internationales générales: 
    • Bien du patrimoine mondial
  • Inscription légale nationale: 
    • Protected area
  • Inscriptions juridiques régionales (internationales): 
    • Autre inscription internationale
  • Date de dernière publication: 
    24-11-2015

Téléchargements

Fiche descriptive Ramsar (FDR)

Carte du site

Rapports et documents complémentaires