Basse Vallée de l'Ouémé, Lagune de Porto-Novo, Lac Nokoué

Hotel Chez Raphael dans le village lacustre de Ganvie. Zone touristique dans le site Ramsar 1018
Plaine inondable de la riviere So dans la Commune de So-Ava. Site d'accueil des oiseaux d'eau migrateurs
Zone du Lac Nokoue investie par la Jacinthe d'eau. On peut noter aussi sur la photo l'installation des filets pour la capture des poissons

Basse Vallée de l'Ouémé, Lagune de Porto-Novo, Lac Nokoué

  • Pays: 
    Bénin
  • Numéro du site: 
    1018
  • Superficie: 
    652'760 ha
  • Date d’inscription: 
    24-01-2000
  • Coordonnées: 
    06°45'N 02°24'E
Le matériel présenté sur ce site web, et en particulier les cartes et l’information territoriale, est tel qu’il apparaît dans les données disponibles et n’implique en aucune manière l’expression d’une opinion quelconque de la part du Secrétariat de la Convention de Ramsar concernant le statut juridique de tout pays, territoire, ville ou zone, ou de ses autorités, ou concernant la délimitation de ses frontières ou limites.

Panorama

Le site se trouve au sud du Bénin et a été agrandi en 2018, pour passer de sa superficie d’origine de 91 600 hectares inscrite en 2001, à 652 760 ha. Outre le secteur inférieur de la vallée de l’Ouémé, le site comprend maintenant une zone marine, un complexe de lagunes, le marécage d’Adjarra, et le secteur moyen de la vallée de l’Ouémé. Ce site et le Site Ramsar n° 1017 « Basse Vallée du Couffo, Lagune Côtière, Chenal Aho, Lac Ahémé » couvrent désormais tout le littoral du Bénin, formant un complexe de zones humides vaste et important. Le site comprend divers écosystèmes notamment une forêt marécageuse, des prairies inondées, des roseaux, une végétation flottante et des mangroves. On y trouve plus de 200 espèces de plantes, notamment des espèces ou des variétés menacées comme Mansonia altissima var. altissima. La faune très variée comprend : huit primates et en particulier le hocheur à ventre roux (Cercopithecus erythrogaster) ; plus de 80 espèces de poissons ; des mammifères aquatiques comme le lamantin d’Afrique (Trichechus senegalensis) ; 18 espèces de reptiles ; et au moins quatre espèces de tortues, dont la tortue luth (Dermochelys coriacea) qui pond dans le site. L’on a dénombré environ 215 espèces d’oiseaux, beaucoup étant présentes près du lac Nokoué, qui est une Zone importante pour la conservation des oiseaux (ZICO-BJ004). Les forêts sacrées ajoutent une valeur sociale et culturelle au site. Les activités humaines comprennent la pêche qui emploie plus de 20 000 pêcheurs, l’exploitation forestière, la production agricole et la cueillette de subsistance. Cependant, la surexploitation des ressources naturelles et la transformation des sols menacent les caractéristiques écologiques. Le site a un plan de gestion et quelques activités de conservation sont appliquées.

Région administrative: 
Sur le plan administratif, le site 1018 se trouve à cheval sur cinq départements à savoir : Littoral, Atlantique, Ouémé, Plateau et Zou.

  • Inscription légale nationale: 
    • Forêt communuataire et sacrée
    • Forêt protégée
    • Forêt classée
  • Date de dernière publication: 
    16-10-2019

Téléchargements

Fiche descriptive Ramsar (FDR)

Rapports et documents complémentaires