Gambie-Koulountou

Fleuve Gambi-Koulountou

Gambie-Koulountou

  • Pays: 
    Guinée
  • Numéro du site: 
    1578
  • Superficie: 
    368'192,8 ha
  • Date d’inscription: 
    14-11-2005
  • Coordonnées: 
    12°21'N 13°02'W
Le matériel présenté sur ce site web, et en particulier les cartes et l’information territoriale, est tel qu’il apparaît dans les données disponibles et n’implique en aucune manière l’expression d’une opinion quelconque de la part du Secrétariat de la Convention de Ramsar concernant le statut juridique de tout pays, territoire, ville ou zone, ou de ses autorités, ou concernant la délimitation de ses frontières ou limites.

Panorama

Gambie-Koulountou est une région semi-aride à la frontière nord avec le Sénégal, comprenant la plaine d’inondation de la rivière Koulountou, principal affluent du fleuve Gambie, ainsi que plusieurs cours d’eau plus petits et souvent temporaires et des étangs. Le site se trouve dans la région naturelle de la Moyenne Guinée; il chevauche la Réserve de biosphère de Badiar et le secteur guinéen du Parc transfrontalier Niokolo-Badiar. Les masses d’eau entretiennent 80 espèces de mammifères (notamment des lions, des chimpanzés et des antilopes), 330 espèces d’oiseaux (notamment des canards sauvages, des ibis, des rapaces et des calaos), 36 espèces de reptiles, notamment des pythons, 20 espèces d’amphibiens et au moins 60 espèces de poissons qui trouvent dans le site un important refuge durant la saison sèche. La savane, la forêt, les zones boisées et la végétation aquatique jouent un rôle important dans la prévention de l’érosion et de la sédimentation des zones humides tandis que les dépôts d’humus enrichissent la plaine d’inondation où l’on cultive le riz. La pêche et l’élevage de bétail sont aussi importants tandis que les produits forestiers non ligneux sont ramassés pour différents usages; les bambous (Oxytenanthera abyssinica) et le rônier (Borassus aethiopium) sont les espèces les plus exploitées. Seules les activités de conservation sont autorisées dans la zone centrale de la réserve de biosphère mais en périphérie un système de cogestion est en place pour permettre aux différentes communautés d’utiliser le site. Les feux de brousse, la pêche illégale, l’utilisation de pesticides et l’agriculture itinérante sont parmi les principales menaces.

Région administrative: 
Boké

  • Inscriptions légales internationales générales: 
    • Réserve de biosphère de l'UNESCO
  • Inscription légale nationale: 
    • National Park
    • Managed Nature Reserve
  • Date de dernière publication: 
    28-03-2017

Téléchargements

Fiche descriptive Ramsar (FDR)

Rapports et documents complémentaires