Bear Island

The Hammerfest building, the oldest standing building on Svalbard
Revdalen, towards Kapp Kolthoff
Bird research in Revdalen
Gravodden and the metrological station (not part of the ramsar area)
Stappen

Bear Island

  • Pays: 
    Norvège
  • Numéro du site: 
    1966
  • Superficie: 
    298'171 ha
  • Date d’inscription: 
    12-11-2010
  • Coordonnées: 
    74°26'N 19°02'E
Le matériel présenté sur ce site web, et en particulier les cartes et l’information territoriale, est tel qu’il apparaît dans les données disponibles et n’implique en aucune manière l’expression d’une opinion quelconque de la part du Secrétariat de la Convention de Ramsar concernant le statut juridique de tout pays, territoire, ville ou zone, ou de ses autorités, ou concernant la délimitation de ses frontières ou limites.

Panorama

L’île aux ours, ou Bjørnøya en norvégien, est une île isolée, située à mi-chemin entre l’archipel du Svalbard et la Norvège continentale. Comprenant aussi les eaux environnantes, le site est un des derniers écosystèmes intact d’Europe. Au nord et à l’ouest de l’île, des lacs et de petits étangs constituent 10% de la superficie terrestre. Le sud et l’est  sont dominés par de hautes formations montagneuses et des falaises marines abruptes. 126 espèces d’oiseaux ont été observées, dont 33 nichent dans le site, notamment le pingouin torda Alca torda en danger au Svalbard. Au sud de l’île, les colonies d’oiseaux marins sont parmi les plus nombreuses de l’hémisphère nord : on estime que plus d’un million d’oiseaux marins s’y rassemblent en saison de nidification. Le site abrite plus de 1% de la population mondiale de la mouette tridactyle Rissa tridactyla, avec environ 135 000 couples reproducteurs. C’est aussi un lieu important pour le repos et le nourrissage d’oiseaux migrateurs tels que l’oie à bec court Anser brachyrhynchus, la bernache nonnette Branta leucopsis et la bernache cravant Branta bernicla hrota. Les hauts-fonds enrichis par le brassage des eaux de l’Atlantique et de l’Arctique, entretiennent toute la chaîne trophique et sont un lieu de nourrissage crucial pour de nombreuses espèces. On y a répertorié 24 espèces de poissons – le site est une nurserie importante pour la morue, l’églefin et le flétan noir – et l’on y a observé la plupart des espèces de baleines et dauphins arctiques. Depuis 1986, des programmes de suivi sont en vigueur et l’île possède une station de l’Institut météorologique.

Région administrative: 
Svalbard

  • Inscription légale nationale: 
    • Nature Reserve
  • Date de dernière publication: 
    15-11-2017

Téléchargements

Fiche descriptive Ramsar (FDR)

Carte du site

Rapports et documents complémentaires