Zones Humides de Sahamalaza

Tanne rencontré avant les mangroves
Mangroves de Sahamalaza
Baie de Sahamalaza
Baie de Sahamalaza

Zones Humides de Sahamalaza

  • Pays: 
    Madagascar
  • Numéro du site: 
    2288
  • Superficie: 
    24'049 ha
  • Date d’inscription: 
    02-02-2017
  • Coordonnées: 
    14°12'S 47°54'E
Le matériel présenté sur ce site web, et en particulier les cartes et l’information territoriale, est tel qu’il apparaît dans les données disponibles et n’implique en aucune manière l’expression d’une opinion quelconque de la part du Secrétariat de la Convention de Ramsar concernant le statut juridique de tout pays, territoire, ville ou zone, ou de ses autorités, ou concernant la délimitation de ses frontières ou limites.

Panorama

Les zones humides de Sahamalaza se composent de plusieurs sites côtiers et marins, dans les estuaires des rivières Maetsamalaza, Berondra et Manambaro, qui séparent la péninsule de Sahamalaza et la côte de Maromandia. On y trouve des forêts qui abritent environ 220 espèces de plantes, des récifs coralliens qui couvrent environ 12 800 hectares et des mangroves d’une superficie de quelque 10 000 hectares comprenant huit espèces de mangroves. Plus de 40 espèces d’oiseaux endémiques ont été enregistrées. Parmi les oiseaux d’eau menacés au plan mondial, il y a le pygargue de Madagascar (Haliaeetus vociferoides) en danger critique d’extinction et l’ibis malgache (Threskiornis bernieri), le héron de Humblot (Ardea humbloti) et le crabier blanc (Ardeola idae), tous en danger. Les récifs coralliens fournissent des sous habitats très divers, notamment des récifs peu profonds, des herbiers marins et des pentes récifales à l’intérieur de la baie de Ramanetaka, ainsi que les récifs profonds du versant extérieur, tous découpés par des canaux. Les mangroves fournissent d’importants services écosystémiques aux communautés locales en protégeant la côte et en permettant le renouvellement des stocks de poissons. Les activités de reboisement et les mesures prises pour garantir la propriété foncière des communautés locales ont permis de protéger le site contre un développement non planifié. Toutes les parties du site comptent des attractions culturelles, notamment des sites spirituels, des tombes royales et des talismans.

Région administrative: 
A cheval entre la Région SOFIA et Region de DIANA, ainsi que les Districts d’Analalava et d’Ambanja.

  • Inscriptions légales internationales générales: 
    • Réserve de biosphère de l'UNESCO
  • Inscription légale nationale: 
    • Zones clés pour la biodiversité
    • Parc National
  • Date de dernière publication: 
    01-02-2017

Téléchargements

Fiche descriptive Ramsar (FDR)

Rapports et documents complémentaires