O Le Pupū Puē National Park

O Le Pupū Puē National Park visitor center
O Le Pupū Puē National Park coastal area
Interior of O Le Pupū Puē National Park
O Le Pupū Puē National Park coastal area
O Le Pupū Puē National Park coastal area
Mataroa River of O Le Pupū Puē National Park
O Le Pupū Puē National Park coastal area

O Le Pupū Puē National Park

  • Pays: 
    Samoa
  • Numéro du site: 
    2313
  • Superficie: 
    5'019 ha
  • Date d’inscription: 
    02-02-2016
  • Coordonnées: 
    13°59'S 171°44'W
Le matériel présenté sur ce site web, et en particulier les cartes et l’information territoriale, est tel qu’il apparaît dans les données disponibles et n’implique en aucune manière l’expression d’une opinion quelconque de la part du Secrétariat de la Convention de Ramsar concernant le statut juridique de tout pays, territoire, ville ou zone, ou de ses autorités, ou concernant la délimitation de ses frontières ou limites.

Panorama

Le Parc national O Le Pupū Puē a été créé en 1978; il fut le premier parc national de la région du Pacifique Sud. Il s’étend des points les plus élevés de l’île d’Upolu jusqu’aux falaises de lave déchiquetées de Le Pupū sur la côte méridionale de l’île. Le site comprend deux marécages herbacés de montagne ainsi que des secteurs des rivières Mataloa et Vaalega, qui sont de bons exemples des écosystèmes de ce type au Samoa. Le parc comprend de vastes parcelles de forêts dominées par des plantes indigènes et considérées comme les mieux préservées parmi les dernières forêts tropicales de l’île. On trouve dans le site une partie du bassin versant de Togitogiga,  la principale source d’eau de quatre villages, ainsi que des cascades qui sont une importante attraction touristique. Le site est une Zone importante pour la conservation des oiseaux ainsi qu’une des huit zones terrestres clés pour la biodiversité au Samoa. Les habitats divers abritent quatre des huit espèces d’oiseaux menacés au plan mondial que l’on trouve au Samoa, notamment le diduncule strigirostre (Didunculus strigirostris) en danger critique d’extinction et le méliphage mao (Gymnomyza samoensis) en danger, dont les populations ont connu un déclin marqué ces dernières années. On sait très peu de choses de la biodiversité des eaux douces du Samoa et il est probable que les écosystèmes d’eau douce du parc soient riches en biodiversité. Plusieurs mesures de gestion ont été prises pour lutter contre l’expansion agressive de plantes envahissantes après les cyclones de 1990 et 1991 qui ont ravagé les forêts de plaine.

Région administrative: 
Tuamasaga and Atua Districts on Upolu Island

  • Inscription légale nationale: 
    • National Park
  • Date de dernière publication: 
    06-10-2017

Téléchargements

Fiche descriptive Ramsar (FDR)

Carte du site

Rapports et documents complémentaires