Åkersvika

Åkersvika (near Kvennvegen)
Åkersvika
Svartelvdeltaet

Åkersvika

  • Pays: 
    Norvège
  • Numéro du site: 
    13
  • Superficie: 
    428,1 ha
  • Date d’inscription: 
    09-07-1974
  • Coordonnées: 
    60°47'N 11°06'E
Le matériel présenté sur ce site web, et en particulier les cartes et l’information territoriale, est tel qu’il apparaît dans les données disponibles et n’implique en aucune manière l’expression d’une opinion quelconque de la part du Secrétariat de la Convention de Ramsar concernant le statut juridique de tout pays, territoire, ville ou zone, ou de ses autorités, ou concernant la délimitation de ses frontières ou limites.

Panorama

Åkersvika est un des deltas d’eau douce les plus étendus et les mieux développés de Norvège, où les rivières sauvages Svartelva et Flakstadelva se rejoignent dans le bassin voisin et peu profond qui se déverse dans le lac Mjøsa. Après la Mission consultative Ramsar (n°64) en 2010, de nouveaux espaces ont été ajoutés pour compenser les territoires exclus aux fins d’élargir une route. Le site est formé d’une échancrure d’eau douce dans un lac régulé artificiellement, avec le cours inférieur de la rivière composé d’eaux ouvertes, de vasières exposées, de prairies humides et de broussailles à Alnus/Salix et une végétation de rivage dominée par des mousses. La végétation, avec ses diverses communautés de tourbières, de prairies, de broussailles et de zones boisées, abrite de nombreux habitats et espèces de plantes rares et figurant sur les listes rouges nationales. La réserve est une des étapes les plus importantes pour les oiseaux d’eau sur leurs voies de migration norvégiennes et l’on y a recensé 226 espèces. De très nombreux canards et échassiers se reposent à Åkersvika, au printemps et à l’automne et l’on y trouve 1% de la population biogéographique de l’oie à bec court Anser brachyrhynchus. Seize espèces de poissons ont été répertoriées à Åkersvika et le site est considéré comme la principale frayère du lac Mjøsa. Le site fonctionne comme une barrière ou trappe à sédiments et joue donc un rôle important en fixant les matières nutritives mais aussi en maîtrisant les crues. Les activités anthropiques comprennent la pêche sportive, l’observation de la nature et l’éducation à l’environnement. Les principales menaces pesant sur les caractéristiques écologiques du site sont liées aux habitations et zones urbaines, aux routes et voies de chemin de fer et aux espèces envahissantes. De vastes espaces de cariçaies sont envahies de communautés des prairies et de broussailles à Salix, depuis que le brûlage et le pâturage ont cessé à la fin des années 1970 et au début des années 1980. La régulation du lac Mjøsa a aussi accéléré ce processus. Des mesures de gestion ont été prises et sont appliquées pour freiner la croissance excessive.

Région administrative: 
Hedmark county

  • Inscription légale nationale: 
    • nature reserve
  • Date de dernière publication: 
    27-03-2017