Shizugawa-wan

Viewing the gulf from Kamiwarizaki, the south side of the bay’s entrance. The island of Matsushima is upfront, while the island of Tsubakishima is located further into the gulf.
Ditrema temminckii temminckii in the Eisenia bicyclis bed.

Shizugawa-wan

  • Pays: 
    Japon
  • Numéro du site: 
    2358
  • Superficie: 
    5'793 ha
  • Date d’inscription: 
    18-10-2018
  • Coordonnées: 
    38°41'N 141°31'E
Le matériel présenté sur ce site web, et en particulier les cartes et l’information territoriale, est tel qu’il apparaît dans les données disponibles et n’implique en aucune manière l’expression d’une opinion quelconque de la part du Secrétariat de la Convention de Ramsar concernant le statut juridique de tout pays, territoire, ville ou zone, ou de ses autorités, ou concernant la délimitation de ses frontières ou limites.

Panorama

Situé sur le littoral méridional de Sanriku, au bord de l’océan Pacifique, Shizugawa-wan est une baie (wan) abritant plusieurs îles dispersées comme Areshima et Tsubakishima. Sa côte à rias complexe, présentant des caps et des estuaires formés par des vallées fluviales submergées, comprend différents habitats submergés comme des zones de récifs, des zones limoneuses et des vasières ; tous ces milieux portent une végétation extrêmement diverse, notamment 208 espèces d’algues et d’herbes marines. Le site est influencé par trois courants marins, le courant froid « Oyashio » et les courants chauds « Kuroshio » et « Tsugaru », permettant la coexistence de varech d’eau chaude et d’eau froide. Cet environnement peu commun fournit des habitats ou des lieux de nourrissage à 553 espèces animales. L’abondance des algues et des herbes marines fait du site un lieu d’hivernage idéal pour la bernache cravant (Branta bernicla nigricans), le pygargue à queue blanche (Haliaeetus albicilla) et le pygargue de Steller (Haliaeetus pelagicus), qui sont tous des monuments naturels du Japon, inscrits sur la Liste rouge nationale et à la Loi pour la conservation des espèces de faune et de flore sauvages en danger (LCES). Le site est le lieu d’hivernage le plus méridional de la bernache cravant au Japon. La baie soutient les moyens d’existence locaux, notamment la récolte d’algues (wakame), d’huîtres et de poissons comme le saumon coho (Oncorhynchus kisutch). Le tsunami de 2011 a eu de graves impacts sur les lits d’algues marines mais la baie se rétablit progressivement.

Région administrative: 
Minamisanriku Town / Miyagi Prefecture / Honsyu, Tohoku District

  • Inscription légale nationale: 
    • National Park, Marine Park Zone
  • Date de dernière publication: 
    17-10-2018

Téléchargements

Fiche descriptive Ramsar (FDR)

Carte du site

Rapports et documents complémentaires